LA NOTION DE PUDEUR ET LE VOILE EN ISLAM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LA NOTION DE PUDEUR ET LE VOILE EN ISLAM

Message  Artanis le Dim 23 Déc - 17:35

Bonjour à tous, je suis originaire d'un petit village du Doubs et vous remercie de la possibilité de poser des questions en ligne sur le forum.

J'espère ne heurter la sensibilité de personne mais je vais à l'avenir vous poser des questions franches et directes car je respecte beaucoup l'islam (mon mari est musulman) mais même si beaucoup de concepts m'attirent d'autres au contraire me gênent énormément... Merci de votre aide!

Voici ma première question :

Est-ce que je me trompe beaucoup si je pense que la question du voile est relative à un lieu et à une époque?

Je m'explique...
Une femme portant le voile noir ne pourrait-elle pas être jugée d'impudique par une société où la femme porte de façon majoritaire le voile intégral? (iran/Maroc traditionnel)
Une femme portant un voile coloré ne pourrait-elle pas être jugée d'impudique par une société où la femme porte de façon majoritaire le voile noir? (Maroc traditionnel/Tunisie)
Une femme portant des habits larges mais non voilée ne pourrait-elle pas être jugée d'impudique par une société où la femme porte de façon majoritaire le voile coloré? (Tunisie/France)
Une femme portant des habits décolletés ne pourrait-elle pas être jugée d'impudique par une société où la femme s'habille de façon pudique mais non voilée de façon majoritaire? (France/Floride)
Une femme ne portant pas d'habits ne pourrait-elle pas être jugée d'impudique par une société où la femme s'habille de façon décolletée? (Floride/Nudistes)

Bref, si l'on vit en France en bientôt 2013 et que la majorité des femmes s'habille de façon plus ou moins décolletée, n'est-ce pas être pudique de s'habiller avec des habits larges, non provocant, mais non voilée??? Il me semble que trop d'écart entre les normes du lieu et de l'époque et la notion de pudeur provoque une fracture néfaste à la cause musulmane. Trop de différence. Trop difficile de s'intégrer. trop difficile de travailler!!! Et rester au chômage parcequ'on est voilée ne me semble pas être trés musulman...

De plus, les vêtements qui doivent aider à la pudeur et donc, à la discrétion, deviennent- à mon sens - l'objet d'un attrait et de nombreux regards.

Merci de m'éclairer par vos réflexions

Artanis

Messages : 19
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTION DE PUDEUR ET LE VOILE EN ISLAM

Message  Hanissa le Mar 25 Déc - 22:21

Comment vous répondre ? Le voile musulman est une obligation pour toute femme qui suit cette religion c'est la seule chose que vous devez retenir pk tout simplement car Dieu nous l'a ordonné
Ces versets évoquent l'obligation de porter le voile:
33. Restez dans vos foyers; et ne vous exhibez pas à la manière des femmes avant l'Islam (Jahiliyah).
Sourate 33 : Les coalisès (Al-Ahzab)
59. Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles, et aux femmes des croyants, de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées. Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.
Sourate 33 : Les coalisès (Al-Ahzab)
31. Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qui en paraît et qu'elles rabattent leur voile sur leurs poitrines; et qu'elles ne montrent leurs atours qu'à leurs maris, ou à leurs pères, ou aux pères de leurs maris, ou à leurs fils, ou aux fils de leurs maris, ou à leurs frères, ou aux fils de leurs frères, ou aux fils de leurs soeurs, ou aux femmes musulmanes, ou aux esclaves qu'elles possèdent, ou aux domestiques mâles impuissants, ou aux garçons impubères qui ignorent tout des parties cachées des femmes. Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures. Et repentez-vous tous devant Dieu, ò croyants, afin que vous récoltiez le succès.
Sourate 24 : La lumière (An-Nur)

porter le voile n'est pas une mode ou une coutume ou je ne sait qu'elle autre chose elle n'est associé à aucune époque c'est un acte d'adoration très important OBLIGATOIRE et suivant le degrés de foie de la soeur soit elle se couvrira avec un hijab une autre avec un jilbab et une autre dont la foie et plus importante et qui ressent se besoin portera le nikab ou le voile intégrale sachant que ceci n'est pas obligatoire une femme à le droit de montrer ses mains ou son visage mais si son degrés de foi est fort elle se cachera entièrement

wa salam et Allahu arlem

Hanissa

Messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

MERCI POUR VOTRE REPONSE HANISSA

Message  Artanis le Ven 28 Déc - 21:42

Bonjour Hanissa,

Tout d'abord merci pour votre réponse et désolée de ne pas vous avoir répondu plus rapidement.
Merci également pour vos réponses qui sont précises et référencées.

Le problème avec moi c'est que quand on me donne une réponse, cela en appelle une autre... J'espère ne pas trop vous ennuyer!? Mais cela m'intéresse beaucoup.

Je constate d'après votre réponse plusieurs choses :

-la première est que le voile est effectivement une obligation claire.
-la seconde est une réaction à v33 "restez dans vos foyers". Cela est-il à considérer comme une interdiction de sortie?
-la troisième est une réaction à v59 " elles en seront plus vite reconnues et éviteront d'être offensées". Cela veut-il dire qu'une personne non voilée et donc non "reconnue" peut être offensée. Désolée de cette question mais cela me fait penser aux filles qui se font violer et sur qui les violeurs rejettent la faute.
-la quatrième est une question concernant le sens de cette phrase que je n'ai pas comprise. "Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures"
-la cinquième concerne votre réflexion sur le degré de "couverture" par rapport au degré de foi. D'après vos explications, j'ai compris que le voile est une obligation claire. Mais s'il est ecrit qu'on doit en tant que femme musulmane mettre un voile de façon obligatoire. Faire PLUS implique-t-il forcément un degré de foi supérieur? Après tout, si c'est écrit de voiler ses "atours" (qui ont l'air d'être clairement définis comme les parties intimes et les cheveux) on ne peut pas être croyant et se dire que Dieu a mal écrit et en rajouter car Il n'est pas allé assez loin dans son explication. Il me semble que Dieu a défini les choses de cette façon car "plus", ou "moins", serait contraire à sa pensée. "Moins" car pas assez par rapport aux regards des hommes. "Plus" car donnant ptê une image trés négative de l'Islam par rapport aux autres.
Je dis cela car me concernant une femme voilée ne me choque pas du tout, par contre une femme portant le voile intégral me met vraiment mal à l'aise pour vous parler sincèrement. C'est un ressenti inexpliquable, mais c'est un vrai sentiment partagé par beaucoup d'autres personnes. Je vous rassure étant moi-même pudique, je suis également trés mal à l'aise quand je vois une femme qui manque totalement de pudeur! Mais du coup, quand la seconde me fait pitié, la première me fait m'éloigner de l'Islam. C'est limite plus grave...

Merci encore de m'éclairer
Et je préfère vous rassurer encore quant à mes questions. Elles sont empreintes de respect et j'espère ne pas dire des choses qui vous heurtent et si c'est le cas veuillez me pardonner, il ne s'agit que de curiosité.


Artanis

Messages : 19
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTION DE PUDEUR ET LE VOILE EN ISLAM

Message  Hanissa le Mar 1 Jan - 0:30

Salam alaykoum,
Sa ne me dérange pas du tout de vous répondre car j'aime beaucoup parler de religion.
Tout d'abord concernant la question le fait de dire "restez dans vos foyer" ne signifie pas que sortir vous est interdis ce qui est sous entendus ici c'est que la femme à le droit de sortir pour régler ses affaires : faires les courses, se rendre chez le medecin, faire des papiers peut importes lesquels etc c'est à dire qu'a partir du moment ou il est nécessaire de sortir alors oui elle peut sortir mais si c'est pour vagabonder dehors sans aucun but ou pour trainer alors nn cela ne lui est pas permis car partant du fait qu'elle est marié la femme doit s'occuper de son foyer, ses enfants, son mari elle ne doit pas les délaisser et si celle si est une jeune fille elle doit aider sa mère à la maison ou bien s'instruire au niveau de sa religion et dans tout les cas la femme est un bijoux et c'est chez elle ou elle est à l'abris des tentations ou d'atiser le désir des hommes en la regardant.
-ensuite pour l'autre verset cela signifie que une femme voilé à beaucoup moins de "chance" de se faire draguer dehors par les hommes mm si ceci reste possible et cela est une offense elle est aussi protéger du viole les hommes ne s'approche pas d'une femme voilé justement car le voile impose le respect de la femme qui le porte pour ce qui est de rejetter la faute sur une fille qui se fait violer psk elle neporter pas le voile c'est nimporte quoi les gens qui pensent sa sont bizarre Dieu à mi en nous des capacité nous controler qu'une femme sorte en mini jupe ne veut pas dire "open bar" mais cela attire l'attention et le désir des hommes car la femme est la tentation PRINCIPALE de l'homme.
-pour ce qui est du verset suivant "Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures"
cela signifie que la femme doit etre discrète car avant les femmes portaient des chenettes au pieds qui faisait du bruit tout cela est fait pour eviter de produire de la tentions et c'est surtout une questions de pudeur par exemple dans les mosqué les hommes parlent forts par contre les femmes elles, ne parlent pas car leur voix est source de tentation et pour montrer leur approbation quand on s'adressent à elles elles frappent des mains au lieux de parler.
- pour ce qui est du voile intégrale il est mentionnerl'existence de celui ci dans le coran je n'est plus le verset exacte en tete excuser moi mais celui ci disait que si un homme devait demander quelque chose à une femme il devait lui demander derière un rideau cela fait allusion au voile intégrale de plus les femmes du prophète salat wa salam couvrait leur visage lorsque les compagnons du prophète salat wa salm venait parler avec lui. Les épouses du prophètes salat wa salam sont les exemples à suivre pour toute femme musulmannes donc la soeur qui portent un nikab n'est pas en tord et Dieu a biensur fait mention de cela ce n'est pas une innovation sauf que le porter n'est pas obligatoire la nuance est ici mais rien n'empeche une soeur qui en ressent le besoin de se voiler intégralement

voila j'ai répondus à peut près à toute vos questions et j'espère y avoir répondus précisément mais si certaines choses ne vous sont pas claire n'hésitai pas je me ferai un plaisir de vous répondre.
WA SALAM

Hanissa

Messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

DIFFERENCE HOMME ET FEMME

Message  Artanis le Mar 1 Jan - 18:01

Bonjour Hanissa,

Tout d'abord, milles excuses mais ma phrase concernant les violeurs "non complexés" c'était vraiment pour mieux vous connaitre. je l'avoue c'était un peu de la provoc'. Pardon... je n'ai pas pu m'en empêcher. Et merci de m'avoir confirmé que je parlais depuis quelques jours à une personne censée... Ce que je soupçonnais déjà je vous rassure Very Happy

En ce qui concerne "Et qu'elles ne frappent pas avec leurs pieds de façon que l'on sache ce qu'elles cachent de leurs parures" je comprends qu'il s'agit encore de la notion de pudeur qui m'est toute acquise. Par contre, là encore il est fait une différence entre les hommes et les femmes. GRRRRRRRRRR. C'est encore elles qui doivent faire un effort supplémentaire. Franchement cela me gène. J'aimerais comprendre pourquoi. D'autant plus que j'adore la voix de mon mari. Je pense avoir eu un coup de foudre "vocal" au telephone quand nous préparions mon arrivée en Tunisie (voir mon message de présentation vous étant adressé sur l'une de nos autres discussions - je ne sais plus le titre). Du coup, une femme peut tout à fait être attirée par la voix d'un homme. J'aimerais vraiment que la notion de pudeur soit commune à la femme ET à l'homme. Un homme peut avoir un corps séduisant, des yeux magnifiques etc... Si un jour on arrive à m'expliquer cela je crois que j'aurai gagné en sagesse. Mais là c'est pas encore le cas.

Pour ce qui est du voile intégral, j'ai déjà du mal avec le voile tout court alors là... je ne suis pas encore convaincue. L'histoire du rideaux peut être une interprétation comme une autre, il s'agit ptê vraiment d'un rideau entre eux... Non? Mais comme dit juste au-dessus, si hommes ET femmes étaient sous des voiles ou des rideaux cela ne me dérangerait pas du tout. Je bute vraiment sur la notion d'égalité. Je ne peux vraiment pas me résoudre à me voiler car l'homme est faible. Cela signifierai que comme la femme est plus forte que l'homme, c'est à elle de se voiler. Cela me paraît contradictoire, je préfèrerais franchement bander les yeux des hommes. Finalement la notion d'égalité entre les sexes est présente dans le non port du voile. C'est vraiment gênant. Je pourrais faire un livre là-dessus alors j'essaie d'écourter mes pensées...

Une autre réaction est celle concernant le fait de rester à la maison. J'ai bien compris que l'on peut sortir pour les choses importantes, obligatoires etc... cela me paraît clair et juste. Même si franchement, je trouve qu'aller au restaurant, au cinéma, manger chez des amis ou faire des sorties avec mon mari, cela nous permet de nous apprécier dans un cadre différent et que cela nous fait vraiment du bien à tous les deux et également pour notre vie sociale. Ce sont des sorties qui enrichissent nos conversations, nos reflexions par rapport à nous, au monde actuel et à la religion... Par contre, j'envisage tout à fait qu'il n'est pas bien de voir des gens complètement bourrés et s'exhibants en boite de nuit (même si j'adore danser - je le fait à la maison devant ma xbox du coup), je ne vais pas non plus aller voir certains films qui je le sais par avance sont contradictoire avec la religion...

Mais voici ma reflexion la plus importante, quant à votre citation sur "la femme (mariée) doit s'occuper de son foyer, ses enfants, son mari elle ne doit pas les délaisser". J'ai vraiment l'impression qu'une femme tant qu'elle n'a pas d'enfant est elle même infantilisée. Or, une femme mariée, même si elle n'a pas d'enfant est une femme. Le rôle de la mère dans le Coran est trés mis en valeur et c'est trés bien. Je sais qu'il est écrit que le Paradis se trouve sous les pieds des mères. Je pense que cela doit encourager les femmes à se marier et à avoir des enfants. Cela incite aussi les mères à s'occuper de leurs enfants. Je pense que c'est dans l'ordre des choses et j'apprécie cela. Par contre, avec mon mari nous avons des problèmes pour avoir un enfant. Inchallah Dieu nous aidera à en avoir. Mais si je n'en ai pas... je n'en deviens pas une "sous femme" pour autant. J'ai le sentiment dans le peu de connaissances que j'ai du Coran que la femme est soit une enfant, soit une mère. Que notre rôle sur Terre ne se justifie que par rapport aux autres (soit un homme, soit un enfant). La femme d'un mari. La fille d'un père. La soeur d'un frère. La mère d'un enfant. Même si je suis trés contente d'être la femme de mon mari, je ne me défini pas par rapport à lui. Ou pas plus qu'il ne se définit par rapport à moi en tout cas. Et s'il est justifié qu'il soit écrit que la mère doit s'occuper de son foyer, il en est de même pour le père, non? Pour quoi cela n'est pas précisée? J'espère que vous pourrez me convaincre qu'il y a dans les textes des versets qui me montrent que le femme n'est pas un sous homme et qu'elle peut se définir comme un être humain en tant que tel et pas en tant que être vivant sous la coupe d'un autre être humain.

Merci Hanissa



Artanis

Messages : 19
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTION DE PUDEUR ET LE VOILE EN ISLAM

Message  Hanissa le Mar 1 Jan - 21:39

Salem,
Vu de cette façon vous avez peut etre l'impression que la femme est inférieur à l'homme car elle a de nombreuses obligations, vous savez l'homme ET la femme doivent tout deux etre pudique ceci est montré par de nombreux hadiths la pudeur n'est pas juste une questions de "vetements" par exemple le voile est un moyens de préserver sa pudeur c'est pour cela que la femme doit le porter mais le comportement doit aussi etre pudque et cela s'applique l'homme comme à la femme c'est pour sa qu'il nous est préscrit aux deux de baissé le regard lorqu'un homme rencontre une femme séduisante et lorsque le femme rencontre un homme séduisant de ce fait si les regards ne se croisent pas et si il les détournent il n'ya pas de tentations. L'homme ne doit pas regarder une femme surtout en persistant lorsqu'il rencontre une belle femme car sinn il commet un péché cela montre bien que la pudeur est obligatoire pour les deux. Dieu à dit : « Invite les croyants à baisser pudiquement une partie de leurs regards et à se préserver de toute souillure charnelle. Cela contribuera à les rendre plus purs, car dieu est si bien Informé de tous leurs actes. Invite également les croyantes à baisser pudiquement une partie de leurs regards, à préserver leur vertu, à ne faire paraître de leurs charmes que ceux qui ne peuvent être cachés, à rabattre leurs voiles sur leurs poitrines, à ne montrer leurs atours qu'à leurs époux, leurs pères, leurs beaux-pères, leurs fils, leurs beau-fils, leurs frères, leurs neveux, aux femmes musulmanes, leurs servantes, leurs esclaves, leurs serviteurs impuissants, ou aux garçons impubères." (sorate Al Nur)
Pour ce qui est des sortie avec votre mari biensur qu'elles sont tolérés c'est mm très bien! cela montre qu'il fait attention a vous et c'est d'ailleurs l'un des roles du mari que de sortir sa femme donc nn ceci est permis. Il ne faut pas croire que la femme est inférieur ou qu'elle est prisonière de son foyer elle à le droit de travailler dans tout les domaines qu'elle souhaite a partir du moment ou celui ci lui est licite vous savez en islam la femme est considéré comme un bijoux elle est mise sur un pied d'estale,L'islam élève la valeur de la femme et en fait l'égale de l'homme en droits et en devoirs :L'islam élève le statut et la valeur de la femme, la considère comme la soeur de l'homme et la partenaire de celui-ci dans la vie.Ils sont « issus les uns des autres » (3, 195).L'islam reconnait à la femme l'intégralité de ses droits individuels aussi bien que l'intégralité de ses droits civils et politiques.Il la considère comme un être à part entière qui a des droits et des devoirs, et qui a nécessairement du mérite à s'acquitter de ces derniers.Les droits doivent être garantis.Le Coran et les traditions prophétiques regorgent de textes qui corroborent cet état de fait et le mettent en lumière.Il existe entre la femme et l'homme une attirance naturelle forte qui est la base première de leur relation. Toutefois, avant le plaisir ou chose du même genre, le but de leur relation consiste à s'entraider pour préserver l'espèce et supporter les aléas de la vie.
L'islam souligne ce penchant instinctif mais l'épure et l'éloigne de son caractère animal pour une forme plus belle, un sens spirituel.Il en élargit la perspective et la finalité et le porte d'un aspect purement charnel à une forme d'entraide générale.
Écoutons la parole de Dieu : « Et c'en est un autre (signe) que d'avoir créé de vous et pour vous des épouses afin que vous trouviez auprès d'elles quiétude, et d'avoir suscité, entre elles et vous affection et tendresse »
Le plus important dans tout ça c’est que la femme doit rester toujours à côté de l’homme et c’est réciproque notre prophète "saaw" n’a-t-il pas dit que “Les femmes ne sont que des sœurs germaines des hommes ? ”
LA FEMME N'EST NI INFERIEUR NI SUPERIEUR A L'HOMME!!! Notre religion, prend en considération la spécificité de chaque sexe et sa constitution
je terminerais sur ces mots "La femme fut créée d'une côte de l'homme pas de sa tête pour être au dessus de lui, ni de ses pieds pour être piétinée, mais d'une de ses cotes pour être son égal. Sous son bras pour être protégé et près de son cœur pour être aimé. L'homme est comme un coquillage et la femme comme une perle. Il n'y a aucune égalité entre un coquillage et une perle. Mais un coquillage sans perle n'a aucune valeur et une perle ne peut exister sans coquillage".
wa salam et Allah sait mieux.






Hanissa

Messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

FORUM FORUM

Message  Artanis le Dim 6 Jan - 14:59

Je voudrais continuer ma conversation avec Hanissa mais avant en profite pour laisser un petit message à l'administrateur du forum :

Tout d'abord grand merci pour cette belle idée, nénamoins j'ai pour vous aussi quelques réclamations :
- la première est que cela fait au moins 3 fois que j'ecris un monologue (à mon habitude bien long) et qu'en voulant supprimer un mot avec la flèche allant vers la gauche, je touche malencontreusement la touche suppr et que tout est effacé... n'y aurait-il pas moyen d'enregistrer son brouillon de temps en temps? Cela existe peut-être déjà? Merci de me répondre
- la seconde est que parfois, quand nous n'avons pas de réponse entre personnes communiquant sur ce forum. Un doute quelconque, n'y aurait-il pas moyen que l'Imam nous réponde. Je pense que cela pourrait vraiment nous être utile.
-la troisième est juste une remarque. N'est-ce pas "incongru" sur un site musulman que les publicités soient des concours pour gagner des voitures, des voyants nous prédisant l'avenir ou des liens pour faire des rencontres...

Je retourne à mon sujet, sans toucher "supp"!!! Inchallah Wink

Hanissa vous m'avez presque convaincu avec cette phrase sur l'égalité entre l'homme et la femme en Islam : "La femme fut créée d'une côte de l'homme pas de sa tête pour être au dessus de lui, ni de ses pieds pour être piétinée, mais d'une de ses cotes pour être son égal. Sous son bras pour être protégé et près de son cœur pour être aimé. L'homme est comme un coquillage et la femme comme une perle. Il n'y a aucune égalité entre un coquillage et une perle. Mais un coquillage sans perle n'a aucune valeur et une perle ne peut exister sans coquillage". Là encore la plupart des soi-disant musulman feraient bien de lire le Coran des fois... Comme j'aimerais bien la ressortir à bon escient, pouvez-vous m'indiquer les références exactes du texte. Merci

Dans notre dernière conversation, vous me disiez concernant la notion de pudeur "par exemple dans les mosqué les hommes parlent forts par contre les femmes elles, ne parlent pas car leur voix est source de tentation et pour montrer leur approbation quand on s'adressent à elles elles frappent des mains au lieux de parler." J'en ai parlé à mon mari car je trouvais que la notion d'égalité était vraiment différente dans cette pratique que dans l'histoire du coquillage!!! Il m'a dit que concernant ce qu'il savait, il pensait que c'était une pratique fausse et qu'il ne la connaissait pas dans les mosquées qu'il a fréquenté (en Tunisie). Pourquoi (et là je ne vous site que le sens car je n'ai pas retenu ses mots exacts): car quand quelqu'un parle à la mosquée, il est considéré comme un plus grand pêché encore, que de lui parler pour le lui faire remarquer. Donc Parler est strictement interdit pour TOUS dans la mosquée. L'imam pourrait peut-être nous éclairer???

Concernant notre conversation sur la notion d'esclave, mon mari m'a indiqué ceci : "ABDOUN" est traduit en français par "esclave" c'est vrai. Mais quand en français on comprend le mot comme "esclave d'un Homme" (au sens humain), le texte signifiait en son sens originel "esclave de Dieu" au même titre que dans les 99 noms de Dieu "ABDElhamid, ABDEsatar,...). Du coup j'étais toute contente d'avoir trouvé le bon sens. Mais voilà que dans votre explication sur la pudeur je trouve "...à rabattre leurs voiles sur leurs poitrines, à ne montrer leurs atours qu'à leurs époux, leurs pères, leurs beaux-pères, leurs fils, leurs beau-fils, leurs frères, leurs neveux, aux femmes musulmanes, leurs servantes, leurs esclaves, leurs serviteurs impuissants, ou aux garçons impubères." (sorate Al Nur)" Et là le sens "esclave de Dieu" ne colle plus. Là encore, si l'Imam pouvait nous éclairer???

Merci et bonne journée


Artanis

Messages : 19
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTION DE PUDEUR ET LE VOILE EN ISLAM

Message  Hanissa le Dim 6 Jan - 22:06

Salam,
Un grand MERCIIIIII pour la remarque sur les plubicités HAMDOULAH ENFIN QUELQU'UN A FAIT LA REMARQUE !!!! je voulais ouvrir un poste juste pour sa psk franchement je trouve sa dérangeant et incohérent par rapport au site
Pour ce que vous à dis votre mari sur le fait de ne pas parler à la mosquée il a tout a fait raison car lors du prèche de l'imam les fidèles doivent écouter attentivement ce que celui ci dit sans prononcer un mot dans la mosquée il doit y reigner le silence le plus total c'est totalement exacte mais pour ce que je vous est dis sur le fait de frapper des mains ce n'est pas du tout une innovation je me suis référé à l'un de mes livres sur la science islamique écrit par l'iminant cheikh IBN BAZ vous (qu'Allah l'accepte dans son vaste paradis) vous pouvez me croire si vous lisez une chose venant de lui vous pouvez le croire c'est un des savants très connus et très réputé qui avait écrit ou annoté un grand nombre de livre islamique je me suis référée a ceci pour affirmer ce que j'ai dis « Celui qui veut prévenir de quelque chose lors de sa prière, qu’il glorifie Allah si c’est un homme (en disant Soubhan Allah) ou qu’elle tape dans les mains si c’est une femme ».
Peut etre que je l'est mal utilisé alahu arlem je me souvient avoir vu sa faite comme si je vous avez rien dit psk je ne veut pas vous dire quelque chose de faux ou vous induire en erreur je vais chercher plus attentivement.

wa salam alaykoum et Allah est le plus savant

Hanissa

Messages : 19
Date d'inscription : 08/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

TAPER DES MAINS PENDANT LA PRIERE

Message  Artanis le Lun 7 Jan - 2:50

Bonjour Hanissa,

en discutant de ce sujet avec mon mari, il m'a dit qu'il était bien indiqué cela : « Celui qui veut prévenir de quelque chose lors de sa prière, qu’il glorifie Allah si c’est un homme (en disant Soubhan Allah) ou qu’elle tape dans les mains si c’est une femme ». Il pense qu'il est interdit aux hommes et aux femmes de parler dans la mosquée lors de la prière. Ou même quand vous faites la prière chez vous. Mais que s'il se passe quelque chose d'exceptionnel, de dangereux, d'inattendu... l'homme pourra dire "Soubhan Allah" et la femme "taper dans ses mains". Par exemple la femme fait sa prière chez elle et voit son enfant s'approchant de la fenêtre, elle pourra taper des mains sans que sa prière soit annulée.
J'ai jamais autant parlé de l'Islam avec mon mari que depuis que je parle avec vous... Wink

Merci encore
Géraldine

Artanis

Messages : 19
Date d'inscription : 23/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: LA NOTION DE PUDEUR ET LE VOILE EN ISLAM

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum