Mariage entre une soeur musulmane (de naissance) et un frère converti

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mariage entre une soeur musulmane (de naissance) et un frère converti

Message  HijabeeMuslima le Lun 19 Nov - 0:59

Assalamou Alaykum wa Rahmatullah wa Barakatuh,

je suis une soeur de 26 ans (vivant à Paris avec mes parents et famille), d'origine algérienne et pratiquante al-hamdulilah.
Dernièrement, un frère vivant en France d'origine sri-lankaise (région de l'Inde) et issu d'une famille chrétienne est venu demander ma main à mon père.
Ce frère a eu connaissance de mon existence par le biais de sa soeur, qui est une amie à moi.
Il a 27 ans, et s'est converti à l'Islam il y a 2 ans. Il a fait sa chahada officielle auprès d'un imam à l'âge de 25 ans mais sa réflexion religieuse date de plus longtemps (depuis l'adolescence de par ses fréquentations avec des musulmans etc.).

Il tient aujourd'hui à se marier avec une femme musulmane et de bonne éducation. Il a étudié et a actuellement un travail, qui lui permet d'envisager le mariage et de fonder une famille.

Sa famille a respecté sa conversion et a adapté certaines choses du quotidien (viande halal à la maison, pas d'alcool, respect de son intimité dans la salat etc.).
Bien qu'étant chrétiennes, sa mère et sa soeur ont toujours respecté ma pratique de l'Islam (prière, voile, ramadan etc), et je n'ai jamais senti d'hostilité envers moi lorsque je les côtoie. Cela explique que lorsque sa soeur m'a parlé de la conversion de son frère à l'Islam, de son souhait de trouver une femme pieuse, et m'a demandé si j'étais intéressée par le mariage, j'ai envisagé la chose avec ouverture d'esprit.

Le problème est le suivant : mon père refuse catégoriquement car le frère a une famille de non-musulmans.
Il évoque la difficulté à avoir des relations familiales saines avec des chrétiens (qui d'après lui, n'ont rien en commun avec des musulmans et avec qui il ne se sentirait pas à l'aise).
Je précise que du côté du frère, sa famille est ouverte aux musulmans et ne voit pas de problème à ce que leur fils épouse une musulmane.

Le dialogue a eu lieu plusieurs fois, mon père affirme que le frère en question semble correct, de bon niveau intellectuel, bien élevé et bien intentionné mais il soutient que sa famille est un problème pour des relations familiales "simples" en les 2 côtés (langue, coutumes, traditions, ET SURTOUT religion).

Ma question : mon père a-t-il le "droit", religieusement parlant, de refuser un homme à cause de sa famille car ils sont mécréants ?
Quelque soit la réponse à cette question, quelles justifications et quels écrits le confirment ?
Si mon père est dans l'erreur en refusant, comment procéder afin qu'il accepte de revoir sa position (en ajoutant les duaas à cela bien entendu).

Merci pour votre aide.

Assalamou Alaykum wa Rahmatullah wa Barakatuh







HijabeeMuslima

Messages : 1
Date d'inscription : 19/11/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum