Les leçons à tirer des événements en Egypte et en Tunisie : Le Coran s'adresse à nous

Aller en bas

Les leçons à tirer des événements en Egypte et en Tunisie : Le Coran s'adresse à nous

Message  M.H le Sam 5 Fév - 21:15

Tous les récents événements qui se sont produits, et qui continuent de se produire à travers le monde musulman m'ont fait penser à ces quelques versets de sourates Yusuf (voir en dessous). J'aimerais les partager avec vous, et quel meilleur partage que celui du Saint Coran ?



"Et le roi dit: «Amenez-le moi: je me le réserve pour moi-même». Et lorsqu’il lui eut parlé, il dit: "Tu es dès aujourd’hui près de nous, en une position d’autorité et de confiance"(12/54).

"Et [Joseph] dit: "Assigne-moi les dépôts du territoire: je suis bon gardien et connaisseur"(12/55).

"Ainsi avons-nous affermi (l’autorité de) Joseph dans ce territoire et il s’y installait là où il le voulait. Nous touchons de Notre miséricorde qui Nous voulons et ne faisons pas perdre aux hommes de bien le mérite [de leurs œuvres]."(12/56)


Replaçons le contexte : Yusuf (as) était en prison alors qu'il était accusé à tort. Il fit certaines révélations véridiques au Roi qui voulut par la suite de le prendre comme son bras droit. Voilà où l'on en est.

Tirons quelques enseignements de ces précieux versets (s'il y a une erreur, elle ne provient que de moi, et s'il y a un bien alors il ne provient que d'Allah) :


- On peut voir qu'Allah grandit qui Il veut, et diminue qui Il veut, Il donne le pouvoir à qui Il veut, et le retire à qui Il veut. Avant Yusuf (as) il y avait Al 3aziz. Dorénavant Yusuf l'a remplacé et al 3aziz n'est plus là ! Il avait le pouvoir sur Terre et Allah le lui a subitement retiré. Il marchait avec prestance sur Terre, a condamné Yusuf (as) malgré les preuves évidentes de son innocence. Il est maintenant forcé à l'humilité, et voilà que celui qui était son serviteur (Yusuf, as) a une position d'autorité dans le pays, il se déplace où il veut quand il veut, ses mains sont maintenant déliées. Et regardez aujourd'hui en Tunisie, celui que l'on croyait "indétrônable", protégés par des hommes et des murs infranchissables, le voilà en train de tourner en avion à quémander asile politique à ses... amis... Ses amis qui n'hésitent pas à faire comme le Roi d'al 3Aziz, c'est-à-dire le détrôner. Point d'ami en dehors des croyant, et point d'alliance en dehors de celle d'Allah. Voyons du côté de l'Egypte... Le raïs au bord de la démission : Ceux qui le soutenait envers et contre tout se liguent ensemble contre lui. Ils l'ont placé en Egypte et voilà qu'ils le retirent comme un pion. De même qu'ils ont placé Ben Ali en Tunisie, et voilà qu'ils le balaient. Voilà le résultat pour avoir pactisé avec les ennemis de Dieu. Allah nous dit : "Certes, vous avez eu un bel exemple (à suivre) en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : " Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d'Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l'inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu'à ce que vous croyiez en Allah seul.""

- Allah donnera toujours la victoire aux croyants, quand bien même ils sont les plus faibles en nombre et en richesses. Ce fut le cas de Yusuf (as), c'était le cas des Enfants d'Israel qui ont hérité du pouvoir de Pharaon, c'était enfin le cas des premiers croyants de la Mecque - avec à leur tête le Prophète bien aimé (saws) - sur les idolâtres ! Ceci car ils se sont montrés croyants et patients. Nous n'aurons jamais une telle victoire si nous ne sommes pas croyants et patients.

- Il est étrange que certains soient surpris de ce qui s'est passé. Vite, étrangement vite nous dit-on. Pourquoi être surpris alors que l'Histoire des peuples passés regorgent d'exemples de ce types ? Allah nous dit au début de sourate Yusuf qu'Il (sws) va nous raconter le plus beau des récits... Cela veut dire que nous devons nous arrêter sur celui-ci. Et ceux qui auront médité sourate Yusuf, comme nous venons de le faire, ne seront pas surpris de tous ces événements. "N'y a-t-il pas là des signes pour des gens doués d'intelligence" ?

- Yusuf (as) a cherché l'intérêt général du pays plutôt que son propre intérêt personnel. Il s'est occupé des récoltes, a fait de son mieux pour établir la Justice, celle d'Allah. Si nous avons du mal à percer dans la société, c'est parce que, entre autre, on ne se préoccupe surtout que de son propre intérêt, ou bien nous ne travaillons que pour la Mercedes ou la villa à crédit. On agit dans notre coin. Du coup on est plus faible et plus en proie à l'appétit vorace de ceux qui veulent nous faire abandonner notre religion. On peut compter dans certaines municipalités des frères qui siégent dans les conseils. Hélas beaucoup d'entre-eux n'oeuvrent pas pour faire accepter l'Islam, ils se sont faits mangés par le système, ne pensant qu'à leur intérêt personnel, comme la très grande majorité des hommes politique. Ils avaient un dépôt, celui de la direction de la ville, et n'en ont pas profité à bon escient. Ils en rendront compte le Jour des Regrets.

- Allah ne laisse jamais à l'abandon ceux qui font le bien, et qui sont bienfaisants en toute chose.

Qu'Allah nous mette sur le chemin de Yusuf (as). Amine.

Votre frère qui vous aime.

M.H

Messages : 12
Date d'inscription : 18/02/2010

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum